””
Transcender les dualités | La dakini comme force de vérité

Transcender les dualités | La dakini comme force de vérité

February 03, 2022

« La dakini est un messager d'espace et une force de vérité, conduisant à la fin de l'auto-tromperie. Partout où nous nous accrochons, elle coupe; tout ce que nous pensons pouvoir cacher, même à nous-mêmes, elle le révèle. Le dakini apparaît traditionnellement lors des transitions : les moments entre les mondes, entre la vie et la mort, dans les visions entre le sommeil et la veille, dans les cimetières et les charniers. »
- Lama Tsultrim Allione, The Empowered Feminine, Meditating with the Dakini Mandala
[Traduction libre]
 

Démon femelle. Danseuse du ciel. Divinité tantrique. 

Les dakinis sont des divinités du bouddhisme vajrayāna, ou des démons-femelles dans l’hindouisme. Représentées comme étant des êtres impalpables se vouant à une danse céleste, elles occupent un rôle important dans la pratique tantrique. On peut l’invoquer ou la prier, mais la dakini se manifestera uniquement au moment qu’elle juge opportun.
 
Dans l’hindouisme, la dakini est associée à la déesse Kālī et est représentée comme un démon qui dévore la chair humaine. Dans le bouddhisme tibétain, il s’agit de l’aspect sacré du principe féminin, incarnant à la fois l’humanité et la divinité, dans une forme féminine.
 
Selon le contexte, la dakini apparaitra comme féroce et intense, ou encore, enjouée et nourrissante. Lorsqu’elle apparaît sous sa forme scandaleuse ou repoussante, elle vise à briser les fausses croyances. Parfois humaine ou déesse, pacifique ou insubordonnée, elle représente le flux d’énergie en constante évolution, dans le monde phénoménal.
 
Essentiellement, chaque femme est considérée comme une forme de manifestation de la dakini.
 

Une figure du bouddhisme vajrayāna

Il faut savoir que la dakini est une figure importante dans le courant du bouddhisme vajrayāna (bouddhisme tantrique). Bien qu’il soit impossible d’en transmettre l’entièreté de l’essence en quelques mots, nous tenterons ici de distinguer ce qui le diffère du bouddhisme traditionnel.
 
Vajrayāna signifie en sanskrit « Véhicule de diamant ». Il s’agit d’un courant dérivé du bouddhisme qui combine certains éléments de l’hindouisme et de la pratique magique. Les textes qui y font référence sont les tantras dont l’enseignement aurait été transmis, de bouddha à bouddha puis aux bodhisattvas, avant de parvenir aux hommes.
 
L’objectif du bouddhisme et du courant vajrayāna demeure le même : atteindre l’Éveil et s’extraire du cycle des réincarnations. La seule différence : les pratiques du vajrayāna sont adaptés afin que le pratiquant puisse atteindre l’Éveil en une seule vie. Il faut donc être « efficace » ! Les techniques spirituelles sont donc plus complexes on peut même aller jusqu’à employer la « magie ». L’accompagnement par un maître est donc essentielle, puisqu’autrement, les codes, les symboles et le caractère ésotérique demeurent incompris, ou encore même dangereux.
 
Un autre aspect important est « l’inclusivité ». Le bouddhisme plus traditionnelle (Theravada) réserve l’éveil à peu de personnes : celles qui s’engagent pleinement dans la voie et qui deviennent moine. À l’opposé, le mahayana dont est issu le bouddhisme tantrique met de l’avant l’idée que tous les êtres sensibles peuvent atteindre l’éveil, on l’appellera donc le « grand véhicule ».
  

Révoquer les notions de pur et d’impur 

Pur ou impur. Légitime ou interdit. Partout où il y a structure limitante, la dakini s’impose et se lève, remet en question les croyances. Elle honore et sacralise l’expressions du vivant, dans toutes ses possibilités.
 
Les premiers écrits du bouddhisme vajrayāna mettent en scène des histoires où certains pratiquant sont confrontés aux notions d’impurs. Indomptable et espiègle, la dakini s’impose comme « enseignante » pour élucider la voie de la non-dualité. Se manifestant sous différentes formes (femme de joie ou de basse caste, festin tantrique, plaisir charnel), elle met le pratiquant à l’épreuve. Celui-ci parviendra-t-il à surplomber sa condition dualiste?
 
La dakini murmure :
« Si tu estimes que ceci est pur ou impur, tu n’as de toute évidence rien compris. »
- Lama Tsultrim Allione, The Empowered Feminine, Meditating with the Dakini Mandala
 
Prisonnier des cages de l’esprit, celui qui se conforme à ses croyances limitantes ne connaîtra pas l’Éveil.
 
Sans la bénédiction de la dakini, la réalisation spirituelle du bouddhisme vajrayāna serait impossible.
 
La dakini se manifesterait aussi lorsqu’un pratiquant passerait d’une approche intellectuelle à expérientielle. Elle interrogerait le pratiquant qui ne réserve sa pratique qu’aux livres, l’invitant à sortir de l’intellect, le guidant vers le monde de l’expérience, des symboles et des actions.
 

Transmuter l’impure en son contraire

Le festin tantrique est un symbole très important de la pratique vajrayāna, car il évoque les notions de pur et d’impur. Certaines pratiques tantriques ont été développées pour dépasser les limites « secrètes » ou encore même choquer, déranger.
 
Durant le festin tantrique, on vous servira vin et viandes – des aliments considérés comme impurs. L’objectif? Transmuter l’impure en son contraire. Un exercice de l’esprit au cœur de la pratique tantrique.
 
On vous invitera aussi à boire du vin rouge ou du whiskey infusé de substances sacrés dans une coupe crânienne. La coupe crânienne rappelle l’impermanence et notre vulnérabilité face à la mort.
 
Les symboles accablants du bouddhisme tantrique évoquent essentiellement la transformation des poisons de l’esprit en sagesse. Ici, la peur de la mort se transforme en acceptation de l’impermanence. Pour quitter la vie sur Terre sans regret, il faut être conscient de la mort inévitable.
 
L’invocation des divinités tantriques permet donc de mieux comprendre notre vision du monde empreinte de dualité, d’y faire faire, puis de la transformer pour accéder à la non-dualité.
 

Les symboles qui accompagnent la dakini

Les symboles que la dakini tient dans sa main occupent un aspect important de la pratique tantrique, puisqu’ils illustrent sa sagesse et certaines qualités auxquelles aspirent le pratiquant.
 
Ainsi, le pratiquant peut observer, étudier et méditer sur ces symboles afin d’en découvrir et d’en intégrer les mérites.
 

Trancher l’attachement à l’aide du Kartika

En tant que force de vérité, la dakini trancherait là où il y a attachement et vous révélerait ce que l’on tente de nous cacher à nous même. Et c’est là qu’entre en compte le symbole de la serpette, le Kartika.
  
Kartika
© NOIR KĀLA | Photo : Etienne Beauregard
 
Symbolisant l’acte de trancher l’attachement au soi afin d’atteindre l’éveil, Kartika est un symbole associé aux dakinis. Il s’agit d’un couteau serpette recourbé et couronné d’un crochet, orné d’un Makara, la créature aquatique issue de la mythologie bouddhique et hindoue. Le crochet qui chapeaute la lame du couteau est un crochet de compassion puisqu’il réchappe les êtres sensibles de la mer de souffrance. Le couteau détruit l’attachement aux choses du monde et l’illusion de la dualité pour atteindre l’accomplissement spirituel et la félicité. Le tranchant de la lame évoque le caractère tout-puissant de la sagesse qui renverse par sa force l’aveuglement.
 
Kartika est un objet de pouvoir dédié à celle ou celui qui s’attache trop longtemps à ce qui doit être laissé derrière. Relation malsaine, attachement à ce qui est illusoire, dépendance à la consommation, à l’affection, aux médias, au jeu, et plus encore. De sa main droite, la dakini brandit le couteau serpette, s’empare du pouvoir et est prête à trancher les attachements qui nous maintiennent prisonniers dans ce monde.
 
Puisque la dakini est associée au dixième jour suivant la pleine lune, lorsque celle-ci est en phase descendante, la lame du couteau cérémonial Kartika adopte elle aussi la forme d’un croissant de lune
 

Exprimer sa souveraineté à l’aide du Khatvanga

Souveraine et complète en elle-même, la dakini porte en elle sa part de masculin. Cet état est représenté par le Khatvanga, bâton symbolique.
  
Khatvanga
Double Vajra
© British Museum Tibet
 
Sous le Vajra (symbole du phallus ou du masculin), trois têtes humaines sont représentées : le corps de vacuité de l’Éveil, le corps de félicité (illumination), et le corps d’émanation de l’Éveil. D’apparence inquiétantes, les trois têtes représentent plutôt la sagesse des trois plans spirituels. Sous les trois têtes repose le double Vajra, symbole de l’indestructibilité.
 
Par sa complétude, la femme qui intègre le symbole du Khatvanga est prête à entrer en relation, mais n’attend pas inconditionnellement l’amour. Elle est libérée, souveraine et accomplie, éveillée. Par le fait même, cet état la tient au loin des relations peu nourrissantes et judicieuses.
 

Transformer les cinq poisons de l’esprit en sagesse

À l’aide de la roue du Dharma, du Vajra, du joyau symbolique, du lotus rouge, de l’épée à double tranchant et du double Vajra
 
La présentation des cinq dakinis et les méditations suggérées résument le travail incroyable de Lama Tsultrim Allione, la première Américaine qui fut ordonnée moniale. Ayant été personnellement marquée par l’ensemble de son œuvre, je lui voue une profonde révérence.
 
Lama Tsultrim Allione © Katrin Röder
Mandala tibétain peint au XIXe siècle. Vajrayogini se dresse au centre de deux triangles rouges croisés, Rubin Museum of Art.
 
Alliant le bouddhisme traditionnel, la psychologie occidentale et la sagesse du féminin sacré, Lama Tsultrim véhicule une perspective riche de sens aux femmes modernes qui parcourent les chemins de l’Éveil.
 
Par notre vécu, notre bagage héréditaire et nos blessures émotionnelles, chacun d’entre nous sommes porteurs de sagesses et d’obscurité. Ces schémas peuvent être représentés par les cinq familles de dakini, présentes sous leurs formes épanouies, ou encombrées. En méditant sur celles-ci, il est possible d’identifier et de transformer leurs schémas obscurs en sagesse.
 
S’il y a une chose importante à retenir, c’est qu’on ne peut se débarrasser de ce que nous considérons comme « négatif » en le contournant. Nous devons plutôt y faire face et transformer l’énergie encombrée en sagesse. Ce déplacement d’énergie permet de faire face à nos blessures émotionnelles et d’éviter le « contournement spirituel ».
 
La dakini Bouddha
Transformer l’ignorance, l’illusion et la dépression en sagesse transcendante
 
La famille Bouddha est la famille centrale puisqu’elle imprègne les quatre autre. C’est la conscience elle-même, l’étendu de l’espace, associé à la couleur blanche.
La sagesse de la dakini Bouddha est la conscience primordiale, une sagesse sans fin ni commencement.
Lorsque la dakini Bouddha est encombrée, elle souffre d’ennui, d’immobilité, d’isolement, de dissociation, d’apathie, de dépression ou encore de déni. L’espace n’est plus.
 
Pour transformer l’ignorance, l’illusion et la dépression en sagesse transcendante :
  • Plongez à l’intérieur de vous-même et observez s’il y a des espaces où vous ressentez de l’encombrement : ennui, immobilité, apathie, dépression, etc.
  • Plongez au cœur de l’encombrement et revisitez des scénarios où vous avez ressenti ce genre d’émotions.
  • Intensifiez le sentiment encombré de dépression et d’isolement : vous retrouverez l’essence de la famille Bouddha dans son état bloqué.
  • Prononcez la syllabe germe : BAM. Ressentez le son se diffuser dans votre corps et visualisez la lumière blanche et l’espace. Ressentez le schéma obscur se transformer en sagesse transcendante : la conscience elle-même.
  • Reposez-vous dans la sagesse. Répétez la syllabe BAM aussi longtemps que vous le désirez. Poursuivez votre repos dans la sagesse.
Son symbole : la roue du Dharma
La roue du Dharma à 8 rayons, le Dharmachakra est le plus ancien symbole des enseignements du Bouddha. Elle représente le chemin octuple vers l’illumination et l’Éveil, le développement de la conscience vers ce qui est « juste » : vue juste, intention juste, discours juste, action juste, moyens de subsistance justes, effort juste, attention juste et concentration juste.
Ses 8 rayons représentent le chemin octuple
Sa forme de roue (chakra) symbolise la perfection de l’enseignement du dharma
La jante de la roue évoque Samadhi (concentration absolu, éveil)
Le centre de la roue évoque la discipline, essentielle à la méditation.
 
La dakini Vajra
Transformer la colère en sagesse miroir
 
Vajra signifie l’indestructibilité du diamant. Ainsi, la famille Vajra est l’indestructibilité de l’Éveil éclairé, la force tranquille de l’eau, et la froideur du bleu.
La sagesse de la dakini Vajra est une clarté similaire à un miroir qui reflète tout, sans n’être affecté par ce qu’il reflète. Avec ouverture et reconnaissance du caractère illusoire des choses du monde.
Lorsque la dakini Vajra est encombrée, elle souffre d’une colère à la fois brulante et glaciale ou d’une agressivité passive, comme la glace. Réactivité, jugement, contrôle, peur, froideur et potentiel destructeur.
 
Pour transformer la colère en sagesse miroir :
  • Plongez à l’intérieur de vous-même et observez s’il y a des espaces où vous ressentez de l’encombrement : colère, agressivité, réactivité, contrôle, peur, etc.
  • Plongez au cœur de l’encombrement et revisitez des scénarios où vous avez ressenti ce genre d’émotions.
  • Intensifiez le sentiment encombré de colère froide: vous retrouverez l’essence de la famille Vajra dans son état bloqué.
  • Prononcez la syllabe germe : HA. Ressentez le son se diffuser dans votre corps et visualisez votre corps imprégné de lumière bleue et d’eau fraîche. Ressentez le schéma obscur se transformer en sagesse semblable à un miroir, qui reflète tout sans n’y être affecté.
  • Reposez-vous dans la sagesse. Répétez la syllabe HA aussi longtemps que vous le désirez. Poursuivez votre repos dans la sagesse.
 Son symbole : le Vajra
Le Vajra ou Dorje est certainement le symbole le plus important du bouddhisme tibétain. Si le terme sanskrit Vajra signifie « dur et puissant », son équivalent tibétain Dorje, signifie « le seigneur des pierres » et évoque l'éclat et la dureté des diamants. Il indique la nature indestructible de l'esprit en soi. Il parle de la Conscience illuminée qui est à la fois impérissables et indivisibles.
 
Le Vajra est essentiellement un cylindre à tête sphérique nervurée. Les nervures peuvent se rencontrer dans un sommet en forme de boule, ou elles peuvent être séparées et se terminer en pointes. Le Vajra est souvent associé au phallus, à la force masculine,
 
La dakini Ratna
Transformer l’orgueil et la fierté démesurée en sagesse de l’équanimité
 
Ratna signifie « joyau » ; le bijou qui exauce les souhaits. La terre et ses forêts fertiles, la richesse de la couleur jaune, la confiance et la générosité résultant d’un lien solide avec la terre.
La sagesse de la dakini Ratna est l’équanimité, l’immobilité immuable et la présence enrichissante. Lorsque l’on cesse de saisir, l’abondance survient. Enracinement, fertilité, prospérité et générosité.
Lorsque la dakini Ratna est encombrée, elle souffre d’orgueil et de fierté démesurée pour cacher ses insécurités. Peur du manque et besoin de consommer, d’accumuler, de manger, d’être vénéré.
 
Pour transformer l’orgueil en sagesse de l’équanimité :
  • Plongez à l’intérieur de vous-même et observez s’il y a des espaces où vous ressentez de l’encombrement : orgueil, fierté, insécurité.
  • Plongez au cœur de l’encombrement et revisitez des scénarios où vous avez ressenti ce genre d’émotions.
  • Intensifiez le sentiment d’orgueil et de manque: vous retrouverez l’essence de la famille Ratna dans son état bloqué.
  • Prononcez la syllabe germe : RI. Ressentez le son se diffuser dans votre corps et visualisez votre corps imprégné d’une lumière jaune et d’une qualité terrestre. Ressentez le schéma obscur se transformer en sagesse de l’équanimité, l’égalité d’âme.
  • Reposez-vous dans la sagesse. Répétez la syllabe RI aussi longtemps que vous le désirez. Poursuivez votre repos dans la sagesse.
 Son symbole : le joyau symbolique
Le symbole de la dakini Ratna est le joyau symbolique, celui qui exauce les souhaits. Visuellement, le joyau prend forme d’une pierre d’ambre sur une monture de bague en or, possédant les vertus et la beauté du miel. La terre est la mine de tous les joyaux. On l’appelle ainsi Ratnagarbha, « la mère de tous les bijoux ».
 
La dakini Padma
Transformer le besoin irrésistible et la séduction compulsive et sagesse discernante
 
Padma œuvre le domaine de la passion et de la compassion. Avec la couleur d’un rouge profond du coucher de soleil ou du vin rouge, la famille Padma est liée au feu, au désir et à la chaleur.
La sagesse de la dakini Padma est le magnétisme sans effort. Une chaleur et une compassion rayonnante émerge : il est possible d’aimer, sans avoir besoin d’être aimé en retour.
Lorsque la dakini Padma est encombrée, elle souffre de luxure, de désir intense, d’un besoin compulsif d’être séduisant et d’une difficulté à relever les défis d’une relation intime. Manipulation et magnétisme se chevauchent.
 
Pour transformer le besoin irrésistible et la séduction compulsive et sagesse discernante :
  • Plongez à l’intérieur de vous-même et observez s’il y a des espaces où vous ressentez de l’encombrement : désir intense, séduction compulsive.
  • Plongez au cœur de l’encombrement et revisitez des scénarios où vous avez ressenti ce genre d’émotions.
  • Intensifiez le sentiment de désir intense et de manipulation: vous retrouverez l’essence de la famille Padma dans son état bloqué.
  • Prononcez la syllabe germe : NI. Ressentez le son se diffuser dans votre corps et visualisez votre corps imprégné de la chaleur d’une lumière rouge et d’un feu brûlant. Ressentez le schéma obscur se transformer en sagesse de discernement : la transmutation du désir.
  • Reposez-vous dans la sagesse. Répétez la syllabe NI aussi longtemps que vous le désirez. Poursuivez votre repos dans la sagesse.
Son symbole : le lotus rouge
Le lotus représente la nature éclairée de la dakini Padma, puisqu’il pousse dans la boue, demeurant indemne et parfumé. Sa couleur est le rouge, relatif aux émotions, au feu magnétisant et flamboyant. L’énergie même du soleil et de la vie.
 
Le lotus représente la possibilité pour tout être humain de parvenir à l’Éveil, tout comme la fleur de lotus poussant dans un étang boueux. Ses racines sont dans l'eau boueuse, mais sa fleur s'élève au-dessus de la boue pour fleurir propre et parfumée. Siégeant dans la profondeur des eaux « impures », le lotus puise sa force, forgeant son élégance et sa beauté.
 
La boue qui nourrit les racines représente nos vies humaines désordonnées. C'est au milieu de nos expériences humaines et de nos souffrances que nous cherchons à nous libérer et à nous épanouir. Mais tandis que la fleur s'élève au-dessus de la boue, les racines et la tige restent dans la boue, là où nous vivons nos vies. S'élever au-dessus de la boue pour s'épanouir demande une grande foi.
 
Un verset zen explique notamment :
« Puissions-nous exister dans une eau boueuse avec pureté, comme un lotus. »
Dans l'art bouddhiste, une fleur de lotus entièrement épanouie signifie l'illumination, tandis qu'un bourgeon refermé représente un temps avant l'illumination.
En ce qui concerne la dakini Padma, le mantra bien connu Om Mani Padme Hum signifie « Le joyau au cœur du lotus ».
 
La dakini Karma
Transformer l’envie, l’ambition et la hâte et sagesse tout-accomplissante
 
Karma signifie l’action. Ainsi, la famille Karma est le mouvement, la circulation fluide, les nouveaux commencements, l’air, et la croissance liée au vert.
La sagesse de la dakini Karma est la sagesse qui accomplit tout, sans forcer. En confiance, la dakini Karma se connecte au flux, est dans le courant et se déplace avec le vent.
Lorsque la dakini Karma est encombrée, elle souffre de jalousie, d’envie, de hâte et de comparaison. Ambition démesurée, travail compulsif et esprit agité.
 
Pour transformer l’envie, l’ambition et la hâte et sagesse tout-accomplissante :
  • Plongez à l’intérieur de vous-même et observez s’il y a des espaces où vous ressentez de l’encombrement : envie, jalousie, ambition démesurée.
  • Plongez au cœur de l’encombrement et revisitez des scénarios où vous avez ressenti ce genre d’émotions.
  • Intensifiez le sentiment d’envie, d’ambition et de hâte: vous retrouverez l’essence de la famille Padma dans son état bloqué.
  • Prononcez la syllabe germe : SA. Ressentez le son se diffuser dans votre corps et visualisez votre corps imprégné d’une lumière verte et d’air abondante. Ressentez le schéma obscur se transformer en sagesse tout-accomplissante; celle qui accomplit sans effort.
  • Reposez-vous dans la sagesse. Répétez la syllabe SA aussi longtemps que vous le désirez. Poursuivez votre repos dans la sagesse.
Son symbole : l'épée à double tranchant ou le double Vajra
Son premier symbole est l’épée à double tranchant, celle qui coupe l’instabilité émotionnelle et l’illusion. L’épée pénètre dans la vérité et tranche ce qui doit être éliminé : pièges, négativités, illusions. Pour réussir à accomplir ce qui doit être accompli, nous devons apprendre à laisser derrière ce qui nous tire vers le bas.
 
Son autre symbole est le double Vajra évoquant les quatre karmas :
Pacifier (dakini Vajra)
Augmenter (dakini Ratna)
Magnétiser (dakini Padma)
Maîtriser (dakini Karma)
 
Au centre règnerait la conscience universelle de la dakini Bouddha. Ainsi, avec sa sphère centrale et ses quatre points cardinaux, le double Vajra évoque aussi l’harmonie des cinq bouddhas.
 

En bref : les dakinis des cinq sagesses

 
Source : Lama Tsultrim Allione, The Empowered Feminine, Meditating with the Dakini Mandala
Photographie : Etienne Beauregard



Also in KĀLA Tales

Metal Guide | How to choose the right Metal?
Metal Guide | How to choose the right Metal?

September 24, 2021

925 Sterling Silver. 18k Gold Vermeil. 18k Gold Plated. Brass. Learn more about our metals and find out which ones are best suited to your needs.

Read More

ORIGINS | The Myth of primordial essence
ORIGINS | The Myth of primordial essence

May 20, 2021

Before living in the reign of linear time, the ancients experienced the world in a cyclical way. By marking cyclical time, birth, death and rebirth were seen and illustrated as divine places. 

Read More

KĀLA Project | Jewelry that gives back
KĀLA Project | Jewelry that gives back

March 20, 2021

In order to support the women and children of the community where our jewelry is created, we have innovated a platform offering solidarity jewelry. As an ongoing fundraising, KĀLA Project aims to give back to the mother culture that allows us to exist as an organization as well as its community. 

Read More

— Join KĀLA Circle —
Get 10% Off

❖ Members of KĀLA Circle get 10% off their first order.

Subscribe to KĀLA newsletter and receive our exclusive offers and your monthly dose of inspiration.

Sold Out Unavailable Your Cart is Empty Added Subtotal View Cart "Checkout"