Summer Solstice | I am open to receive

Solstice d'été | Je suis ouverte à recevoir

Publié par Jacinthe Roy Rioux le

Nos journées sont longues.

Dans moins de deux jours, le soleil atteindra son point le plus haut dans le ciel.

 

Il est 5h24 du matin. Je suis enfin de retour à l'heure de la création après un long hiver et un printemps de récupération totale. Pas de récupération de quelque chose en particulier, juste la vie, simplement la vie.

 

Après une saison d'hibernation et un printemps parfumé de lilas, sommes-nous prêtes à briller à nouveau, mes sœurs ?

 

Je pensais devenir perpétuellement fatiguée, la fatigue devenant une partie intégrante du vieillissement. Comment ai-je pu oublier le pouvoir de la roue, le rythme des saisons ?

 

Lorsque quelque chose est si vrai en nous, nous avons tendance à négliger ces outils vitaux, ces lois naturelles.

 

Aujourd'hui, je sens que je suis de retour. Je crois que je suis de retour, du moins pour cet été.

 

La vie est un retour éternel.

Nous devons nous rappeler cela.

 

Le solstice d'été détient quelque chose de vraiment spécial. Pendant cette phase liminale de la nature, nous sommes invités à ouvrir différentes portes, à entrer dans de nouveaux portails. Ce moment de l'année recèle un immense potentiel.

 

Litha, le solstice d'été, et La St-Jean sont des célébrations enracinées dans une lignée historique commune.

 

Le solstice d'été, marquant le jour le plus long de l'année, est célébré depuis l'antiquité le 21 juin.

 

Lors de la propagation du christianisme à travers l'Europe au début du Moyen Âge, la célébration païenne de Litha, connue sous le nom de Nuit de la Saint-Jean, a été assimilée dans l'Église catholique comme la Fête de la Saint-Jean, en l'honneur de Jean le Baptiste.

 

Au Québec, La St-Jean-Baptiste est célébrée au même moment de l’Année, honorant saint Jean-Baptiste, le saint patron des Canadiens français, revêtant ainsi une importance culturelle et religieuse significative au Québec.

 

Ces célébrations partagent le même fil conducteur en honorant le solstice d'été, moment crucial du cycle annuel marqué par le jour le plus long et la nuit la plus courte de l'année. À travers différentes cultures et traditions, que ce soit Litha dans les pratiques païennes, la Fête de la Saint-Jean dans les contextes chrétiens, ou La St-Jean-Baptiste au Québec, les festivités gravitent autour des thèmes de la lumière, de la fertilité et de l'abondance.

 

Elles symbolisent un respect pour les rythmes de la nature, célébrant la puissance du soleil à son apogée et accueillant la chaleur et la vitalité qu'il apporte à la terre.

 

Ces célébrations mettent souvent en lumière des rituels, des feux de joie et des rassemblements qui favorisent un sentiment d'unité, de renouveau et de connexion avec le monde naturel et le patrimoine.

 

Aujourd'hui, je parlerai des célébrations du solstice d'été, en gardant à l'esprit ces célébrations historiques.

 

Litha est un moment liminal, où la frontière entre le monde matériel et invisible s'amincit. Pendant Litha, les fées entrent dans le monde humain à la tombée de la nuit pour offrir leurs bénédictions.

 

Le royaume des fées s'ouvre pendant le jour le plus long de l'année.

 

C'est un moment pour s'aligner avec les énergies puissantes du soleil.

Tout grandit, tout s'expand.

 

C'est un moment pour regarder le chemin que nous avons parcouru, reconnaître nos succès et nos bénédictions.

 

Alors que le soleil atteint son point le plus haut dans le ciel, nous avons le pouvoir personnel de nous synchroniser avec ce moment.

 

Le cycle du soleil reflète nos vies et le flux naturel de l'énergie.

Vous sentez-vous plus énergisé que d'habitude ? C'est en harmonie avec les lois naturelles.

 

Il y a des moments pour faire une pause, des moments pour se recharger, des moments pour lâcher prise, des moments pour libérer.

Il y a des moments pour briller intensément, pour s'élever plus haut, pour être dans toute notre puissance.

 

Hier, j'ai lu :

"Et comme la lune, nous devons traverser des phases de vide pour nous sentir à nouveau pleins."

 

En nous alignant sur le parcours de la lune chaque mois, nous pouvons aussi nous aligner sur le parcours du soleil tout au long de l'année.

 

L'été nous rappelle qu'il y a de l'espoir.

La lumière, à l'intérieur et à l'extérieur, est un rappel du plus haut potentiel de la vie. La lumière est contagieuse.

 

C’est un moment de faire des déclarations de réception qui nous permettent de recevoir.

Je suis ouverte à recevoir les possibilités que la vie me réserve.

Je suis ouverte à recevoir l'énergie pour cultiver mes rêves les plus fous.

 

Dans les régions nordiques, où les hivers sont longs et rigoureux, le solstice d'été ressemble à une renaissance totale : espoir, abondance et célébration.

 

Quand la nature est à son apogée, c'est le moment de célébrer nos bénédictions et ce sommet de vitalité.

 

Je devrais citer Démocrite juste pour dire :

"Une vie sans festivités est une longue route sans auberge."

 

C'est probablement le meilleur moment de l'année pour être libre, entièrement complète, et même un peu fou.

 

Les jours sont longs, les nuits sont courtes. Le solstice d'été est presque là.

Un point crucial dans la roue de l'année.

 

Nous sommes des êtres vibratoires vivant dans un monde vibratoire. Nous sommes connectés à ces rythmes.

Tout est connecté.

Tout est un.

← Article précédent

Entrez dans notre Vortex de Newsletter

ÉCHANGES DE 30 JOURS

Nous acceptons volontiers les retours pour les échanges ou

les cartes-cadeaux dans un délai de 30 jours.

GARANTIE PROLONGÉE À 1 AN

Nous nous engageons à offrir le meilleur. Profitez des

avantages d'une garantie prolongée d'un an.

LIVRAISON GRATUITE - MONDE

Les commandes de plus de 200 $ sont admissibles

à la livraison gratuite !