Enracinée, elle flotte au-dessus des eaux

Enracinée, elle flotte au-dessus des eaux

June 20, 2019

Entre eau et terre, par l’encrage et la légèreté. Enracinée, elle flotte au-dessus des eaux. La beauté manifestée. En soi. En tout ce qui existe. Une manière d’incarner la vie et le début des temps. Il était une fois la vie. Une forme de naissance et d’accomplissement, mettre au monde, être au monde. La puissance créatrice pure inspirée de l’abondance d’être, conduite par l’intensité de devenir. Une force de vie qui transcende le monde matériel tout en y demeurant ancrée. Celle qui est, celle qui n’est pas, celle qui est autre.  Celle qui se cache ; celle qui revient toujours.
 
Kamala ; la Femme-lotus.


 

Elle est la dixième des grandes révélations ou manifestations, un groupe de déesses tantriques appelées les dix Mahavidyas. Les dix Mahavidyas comprennent un éventail éclectique de personnages, passant des déesses féroces tel que Kali et Tara à des déesses au caractère plus doux comme Lakshmi. Lakshmi et Kamala sont en fait la même déesse, bien que Kamala soit de nature plus ésotérique.
 
Baignée dans le nectar par deux éléphants, elle figure assise en posture de Lotus sur une fleur de Lotus. Ornée de quatre bras, ses deux mains tiennent un Lotus et les deux autres mains offrent la mudra accordant les bénédictions.
 
Kamala signifie littéralement « Lotus » en sanskrit et spirituellement sa symbolique est double. Il symbolise vie, fertilité et tout ordre créé du cosmos. Il évoque pureté spirituelle, pouvoir et autorité. De manière générale, le Lotus réfère à l’imaginaire de la pureté et la piété, étroitement associé à Lakshmi. D’autre part, le Lotus représente tout l’univers manifesté, présent dans chaque yantra et associé à Kamala, la déesse du Lotus. Le Lotus naît des eaux troubles et boueuses, éclatant ses perles de feuilles en fleurs, symbolisant l’urgence de l’Atman pur et sans limites issu du corps matériel limité, et la capacité du dévot à être pas touché par le flou du drame, de l’attachement, de l’ego.
 
Les fleurs de Lotus sont enracinées dans la terre et pourtant, elles flottent au-dessus des eaux. Fortifiées. Protégées. Ainsi, Kamala est considéré comme une force de vie pure qui transcende le monde matériel tout en y restant encrée, enraciné à l’intérieur.
 
Les éléphants auprès de Kamala la couvrant d’eau évoquent les pluies fertiles de moussons qui permettent aux fleurs et à la végétation luxuriante de croitre. Une référence à la richesse spirituelle qui grandit grâce à la passion du dévouement et de la pratique qui, exercée régulièrement, porte ses fruits et élève.
 
Certains textes la décrivent comme l'épouse du Dharma, responsable du maintien de l'ordre social. Dans le courant de pensée de Pancaratra, Kamala joue un rôle actif aux côtés de Vishnu dans le maintien de l’équilibre du cosmos. Créatrice de l’univers. Régulatrice du dharma.
 
D'autres textes soulignant ses relations avec Indra évoquent l'autorité royale, la fertilité et la prospérité. Le pouvoir royal, la domination et le succès d’Indra dépendraient de Sri-Laksmi sous son avatar de Kamala et, en son absence, le roi ne pourrait prospérer.
 
Kamala nous enseigne que l’engagement dans la voie spirituelle nous permet de voir la beauté omniprésente en nous, en tout ce qui existe, car la beauté est présente partout dans le monde manifesté. Le progrès spirituel est marqué par la libération du drame de nos vies quotidienne et la libération de l’amertume, la libération de la colère envers ceux qui ont brisé notre ego. Le culte de Kamala nous permet de reconnaître la déesse en tout et dans tout, d’une manière profonde et réelle. La beauté rayonnante du cosmos se manifestant dans le monde matériel. L’esprit de la nature lui-même manifesté dans le monde naturel. Le culte se pratique en passant du temps dans la nature ; en appréciant sa beauté profonde et surtout, en devenant gardiens de la terre.


 
En reconnaissant la beauté du monde naturel, le pratiquant progresse dans la voie du sadhaka et connecte avec le Mère Divine, lui offrant chaque action comme un culte, demeurant détaché du fruit de ses actions. La nature intérieure de Kamala : la lumière de la conscience divine, la connexion avec le Soi.
 
En tant que Mahavidya, Kamala nous rappelle que la richesse se mesure à la générosité, à la profondeur spirituelle et à la libération des désirs de l’ego. Elle est l’esprit du don et de la réception avec grâce et reconnaissance. Elle nous enseigne le détachement et l’abandon, dont les dons sont destinés au service du plus grand bien, et non à nous enfoncer davantage dans notre ego limité.
 
Le culte
 
L’autel : Image de Lakshmi ou Kamala, fleurs, bougies, encens, offrandes
Les offrandes : bénédiction de Lakshmi ; riz ou gerbe de blé
La symbolique : Le blanc, dans ce contexte, est la couleur de sattva - la réalité ultime, l’unité qui est dépourvue de couleur. Elle est considérée comme la déesse pure, douce, indépendante et puissante.
L’inclination : s’agenouiller et toucher le front avec le sol ; geste traditionnel de respect.
Le Mantra : Lashmi Pranam Mantra



Good things happen to those who sign up

Join the Tribe

Sold Out Unavailable Your Cart is Empty Added Subtotal View Cart "Checkout"